Qu'est-ce que la couverture d'une assurance appartement étudiant ?

Qu'est-ce que la couverture d'une assurance appartement étudiant ?

En moyenne, une assurance appartement classique pour étudiant coûte entre 40 euros à 60 euros par an. Seulement, que couvrent les contrats d'assurance logement destinés aux étudiants ?

Les formules spéciales étudiantes

Comme toutes les polices d'assurance, la couverture appartement pour étudiant renferme un certain nombre de protections minimales. La plus capitale reste la garantie responsabilité civile. Cette garantie incontournable protège l'étudiant-locataire contre les risques locatifs. Ces risques touchent tous les sinistres causant des dommages sur le logement (incendie, dégâts des eaux, tempêtes, grêle…). De plus, cette garantie renferme les dégâts relatifs aux attentats et aux catastrophes naturelles et technologiques.

La souscription de garanties supplémentaires semble également recommandée afin de compléter le contrat. En effet, l'option dommages aux biens et dommages électrique protège l'assuré des conséquences pécuniaires dues aux dommages de ses matériels informatiques. L'étudiant doit aussi inspecter les conditions de couverture en cas d'inoccupation prolongée du domicile. Effectivement, certains assureurs refusent de couvrir un logement inhabité de plus de 90 jours successifs. Autre option, la protection juridique paraît utile en cas de litige avec un tiers.

Les avantages d'une formule étudiante

Le principal avantage d'une assurance appartement étudiant constitue le coût de la couverture. En tant que jeunes, ils semblent plus touchés par les difficultés financières. Conscients de cette précarité, les assureurs adaptent leur formule aux situations des étudiants. Ainsi, ces derniers bénéficient d'une couverture à moindre coût, entre 5 et 10 euros environ par mois, soit plus de 60 euros par an. Néanmoins, ce contrat spécial étudiant jouit des mêmes garanties qu'un contrat classique.

Outre la diminution des prix d'assurances, l'étudiant profite également des couvertures sur mesure. Autrement dit, leur assurance s'adapte à leur besoin spécifique. Ainsi, certaines compagnies intègrent des couvertures complémentaires pour les petits jobs étudiants, les stages à l'étranger, le baby-sitting… De plus, les clauses d'exclusion paraissent moins strictes par rapport aux garanties classiques. De surcroît, les étudiants bénéficient d'un versement du remboursement plus rapide suite à un dommage.

Les conditions

Seuls les étudiants bénéficient d'une couverture spécifique. Ainsi, les assureurs soumettent les souscripteurs à des critères de couvertures avant de finaliser le contrat. Évidemment, les profils qui ne correspondent pas sont catégoriquement exclus du contrat. Parmi les conditions, le principal critère reste la qualité effective d'étudiant, justifiée par une photocopie de carte d'étudiant en cours de validité. Le second concerne le critère d'âge, dont le maximum est de 25 ou 26 ans, une carte d'identité faisant foi.

Les compagnies soumettent également l'appartement à certains critères. Ainsi, la surface du logement mesure impérativement entre 40 et 50 m², le domicile étant meublé ou non. À l'issue de ses études, le passage du statut de jeune étudiant à jeune actif impacte sur le contrat de couverture. Dans ce cas, l'assuré est tenu de notifier ce changement à l'assureur afin d'actualiser les risques et les garanties. Autrement, les compagnies pénalisent ce manquement par une réduction, voire un refus d'indemnisation.

Articles

Quel est le coût moyen d'une assurance pour un appart étudiant ?

Publié le 03/10/2017
Selon l'Observatoire de la jeunesse solidaire, un quart des étudiants renonce aux dépenses en PPN afin de se loger. Cette proportion prouve la...